Logo du site La Chirurgie Gynécologique et Mammaire de Charente

 

 

 

 


CHIRURGIE DU SEIN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RECONSTRUCTION MAMMAIRE IMMEDIATE:

Définition

Indications

Modalités

En pratique

Déroulement

Post-opératoire

Signes d'alerte
Avantages, inconvénients et risques

 

Anatomie

 

 

CANCER DU SEIN

Mastectomie partielle

Mastectomie totale

Pyramidectomie

Oncoplastie

Reconstruction immédiate

Reconstruction secondaire

Reconstruction par prothèse

Reconstruction par lambeau dorsal

Reconstrcution par lambeau abdominal

Reconstruction plaque aréolo-mamelonnaire

Lipomodelage

Réparation des séquelles des traitements conservateurs

Ganglion sentinelle

Curage axillaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

 

 

 

Les différentes interventions chirurgicales du sein

LA RECONSTRUCTION MAMMAIRE IMMEDIATE DANS LE CANCER DU SEIN

 

En pratique

Chirurgie qui regroupe le traitement du cancer et sa "réparation"
Les indications sont précises, et pas pour toute mastectomie

Les techniques

Reconstruction par prothèse ou expandeur
Reconstruction par lambeau cutanéo-musculaire

Avantages

Regrouper dans une seule intervention, deux chirurgies
Diminue le stress des conséquences d'une mastectomie

FacebookTwitterGoogle+ Youtube

 

Définition

La reconstrcution mammaire immédiate ou RMI, est une technique chirurgicale qui est proposée pour effectuer une réparation du sein enlevé durant le temps initial de son ablation.
La reconstruction mammaire est donc effectuée ou débutée lors de l'intervention initiale, permettant de regrouper deux interventions en une, et de gagner ainsi une première étape chirurgicale dans une reconstruction.

Haut de page
Indications

La reconstruction mammaire immédiate ne peut être proposée à toute personne.
Idéalement, elle est préconisée lorsqu'aucun traitement adjuvant ou complémentaire n'est nécessaire (radiothérapie surtout, voire chimiothérapie).
Les indications de reconstructions immédiates sont:
- mastectomie pour cancer in situ étendu (carcinome intra-canalaire)
- mastectomie sur récidive d'un cancer infiltrant déjà traité de façon conservatrice
- mastectomie préventive ou prophylactique dans certains cas de risques familiaux (mutations génétiques prouvées)
- mastectomie aprés schéma thérapeutique "inversé", on realise tous les traitements (chimiothérapie et radiothérapie) avant la mastectomie, permettant de proposer une reconstruction immédiate mais dans certaines conditions...

Les indications sont toujours validées en réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP).

Haut de page
Modalités

La reconstruction immédiate est effectuée lors de l'intervention qui consiste à enlever le sein malade et éventuellement un geste ganglionnaire (ganglion sentinelle ou curage).
Dans le même temps de cette intervention, le chirurgien procède à la premiére étape de la reconstruction mammaire.
Cette reconstruction s'effectue soit:
- soit par prothése ou expandeur (prothèse temporaire qui sera "gonflée progressivement)
- soit par lambeau musculo-cutané (dorsal ou abdominal)

La reconstruction immédiate et tous les gestes associés qui seront nécessaire sont pris en charge par la CPAM.

Haut de page
En pratique

En pratique, l'indication de reconstruction mammaire immédiate est posée avant la prise en charge chirurgicale lorsqu'elle est possible.

L'indication de la mastectomie (ablation du sein) vous est expliquée et justifée lors de la consultation chirurgicale.
Si une reconstruction mammaire immédiate est possible, elle vous est proposée mais en aucun cas elle n'est obligatoire. Ce choix vous appartient et vos motivations sont les vôtres!
Si cette option vous interesse, le chirurgien vous expliquera les différentes possibilités, en fonction de votre poitrine, de vos futurs traitements éventuels, de votre profession, de la "lourdeur" des différentes options, du traitement éventuel du sein controlatéal, de vos choix...
Il est nécessaire de procéder à plusieurs consultations. En effet, l'annonce de la nécessité d'une chirurgie "radicale" sur le sein est difficile à accepter, et l'explication d'une reconstruction est longue et justifie une compréhension complète, imposant ainsi plusieures explications et un délai de réflexion vous permettant de bien choisir.

Haut de page
Déroulement

Lors de votre première intervention, le chirurgien procède en premier au traitement "carcinologique" de votre cancer, puis le temps de la première étape de reconstruction est effectuée durant la même intervention et anesthésie.
Au préalable, l'anesthésiste procéde souvent à la pose d'un catheter local pour apporter une anesthésie locale durant l'intervention en plus de l'anesthésie générale, et une analgésie (calmants) postopératoire, c'est le catheter pour bloc paravertébral.
Le type de reconstruction initialement choisi et expliqué, est alors effectué. Les pages concernant les types de reconstructions vous apporteront les informations précises les concernant.
Cette reconstruction s'effectue soit:
- par prothése ou expandeur (prothèse temporaire qui sera "gonflée progressivement)
- par lambeau musculo-cutané (dorsal ou abdominal)

Haut de page
Post-opératoire

La période postopératoire varie selon le type de reconstruction effectuée.
C'est en effet, le type de reconstruction qui conditionne la période postopératoire car la réalisation de la mastectomie éventuellement associée à un geste axillaire, ne représente pas de critère spécifique dans le suivi.
Les fiches spécifiques de ces techniques vous permettrons de les comprendre.

Haut de page
Signes d'alerte

Les signes d'alertes sont précisés dans les rubriques spécifiques. En général, la fièvre, les saignements, les hématomes ou la douleur excessive sont les points d'alerte "classiques" de cette chirurgie.

Haut de page
Avantages, inconvénients et risques

La reconstrcution immédiate présente l'avantage de pouvoir être faite durant la première intervention, et ainsi éviter une chirurgie complémentaire.
Elle engendre souvent moins de stress émotif car l'absence du sein est moins marquante.
La reconstruction immédiate met cependant en oeuvre une technique plus complexe et dure plus longtemps qu'en différée.
Psychologiquement, le sein reconstruit n'étant jamais le même sein enlevé, le resultat de la reconstruction immédiate peut être plus difficile à accepter.

Elle nécessite soit une double équipe (chirurgien sénologue et chirurgien plasticien) soit une double compétence du chirurgien sénologue.

Envoyer cette page à un ami

Imprimer cette page

 

Auteur: Dr Gauthier D'HALLUIN
Date de création: 26 Octobre 2013
Date de mise à jour: 22 Novembre, 2013