Logo du site La Chirurgie Gynécologique et Mammaire de Charente

 

 

 

 


CHIRURGIE DU SEIN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

REPARATION DES SEQUELLES:

Introduction

Indications

Le lipomodelage

La reconstruction mammaire

 

Anatomie

 

 

CANCER DU SEIN

Mastectomie partielle

Mastectomie totale

Pyramidectomie

Oncoplastie

Reconstruction immédiate

Reconstruction secondaire

Reconstruction par prothèse

Reconstruction par lambeau dorsal

Reconstrcution par lambeau abdominal

Reconstruction plaque aréolo-mamelonnaire

Lipomodelage

Réparation des séquelles des traitements conservateurs

Ganglion sentinelle

Curage axillaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

 

 

 

Les différentes interventions chirurgicales du sein

LA REPARATION DES SEQUELLES ESTHETIQUES ET FONCTIONNELS DES TRAITEMENTS CONSERVATEURS DANS LE CANCER DU SEIN

 

En pratique

La chirurgien conservatrice impose des règles strictes
Les séquelles peuvent être dues aux différents traitements

Objectifs

Conserver la forme et l'aspect du sein
Corriger lorsque possible les séquelles

Ne pas oublier

Le sein opéré restera différent
Les solutions de réparations nécessitent des interventions

FacebookTwitterGoogle+ Youtube

 

Introduction

Le traitement conservateur du sein est une alternative à son ablation dans le cancer du sein.
Il impose des règles strictes de chirurgie. L'ablation du tissu mammaire, siège de la tumeur, nécessite une exérèse large, emportant tout le tissu de la peau jusqu'au plan musculaire en arrière (le muscle pectoral). Il existe donc obligatoirement, une perte de "matière".
L'objectif de la chirurgie reste néanmoins la préservation de l'aspect du sein.
Le chirurgien est confronté au dilemme : enlever suffisamment pour traiter le cancer sans en enlever "trop" pour ne pas avoir trop de séquelles. La confrontation taille du cancer et taille du sein doit donc être nécessaire.
Des techniques permettant de repousser les limites du traitement conservateur ont été établies, c'est l'oncoplastie.
Mais l'association chirurgie et radiothérapie externe, reste malheuresement, la cause de certaines séquelles.
En fonction de leur intensité, des solutions peuvent néanmoins être proposées.

Comme toute reconstruction après mastectomie ou traitement secondaire, dans le cadre du cancer du sein, elle est prise en charge par la CPAM


Attention: Le but de cette chirurgie est d'apporter une nette amélioration sans toutefois prétendre à la perfection. Si vos souhaits sont réalistes, le résultat obtenu devrait vous donner une grande satisfaction!

 

Haut de page
Indications

Les indications ne sont pas systématiques!
il n'est pas possible de tout corriger...
La réparation des séquelles esthétiques doit s'intégrer dans la prise en charge globale de la maladie. S'il y a lieu, cette prise en charge s'effectuera bien à distance des différents traitements.

De plus, tout traitement conservateur, impose la réalisation d'une radiothérapie externe sur le sein. Celle-ci est un grand facteur de risque de trouble de la cicatrisation secondaire. Il convient donc bien de peser le pour et le contre avant toute décision de reprise.

L'alternative peut consister à l'utilisation de prothèse externes partielles dites de complément.


Haut de page
Le lipomodelage

Le lipomodelage utilise le transfert de graisse. C'est un concept ancien. Il est basé sur le prélévement de la graisse sur les zones où elle est en excès, pour la "greffer" au niveau du sein.
Ce principe séduisant a finalement était validé dans le sein après avoir établi un procédure rigoureuse de prélévement et de réinjection.
Le sein étant constitué essentiellement de graisse et de glande mammaire, le principe repose sur le comblement des zones mammaires déficientes, par sa propre graisse, ainsi greffée.


L'indication dans la correction des sequelles des traitements conservateurs, est acquise au delà de 3 ans de la fin des traitements complémentaires (radiothérapie essentiellement) (SFCPRE), mais fait tout de même l'objet d'une étude de surveillance.

Voir la page Lipomodelage.

 

Haut de page
La reconstruction mammaire

Malheureusement, dans certain cas sévères de séquelles thérapeutiques, seule la reconstruction mammaire pourra apporter une réponse suffisamment efficace.

Dans ces cas là, l'ablation du reste du sein (mastectomie totale) est nécessaire, et la reconstruction mammaire utilise bien souvent une technique par lambeau musculo-cutané, ou plus rarement une technique par prothèse.


Envoyer cette page à un ami

Imprimer cette page

 

Auteur: Dr Gauthier D'HALLUIN
Date de création:01 Novembre 2013
Date de mise à jour: 22 Novembre, 2013