Logo du siteLa Chirurgie Gynécologique et Mammaire de Charente

 

 

 

 

LA RADIOLOGIE

 

 

 

Mammographie

Echographie

Scanner-TDM

IRM

Les prélèvements

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

 

Mise à jour: 13 Avril, 2014

 

 

 

L'échographie mammaire

FacebookTwitterGoogle+ Youtube

 

Une échographie mammaire n'est pas l'examen de dépistage du cancer du sein mais est un complément d'exploration pour explorer des seins trop denses et mal visualisés à la mammographie.Une échographie complète permet surtout l'exploration d'une anomalie localisée du sein dépistée en mammographie. Elle permet aussi de surveiller l'évolution de certaines anomalies bénignes mieux vues à l'échographie qu'à la mammographie.En balayant avec la sonde la surface des deux seins et des creux axillaires, le radiologue étudie l'aspect de la glande mammaire et recherche aussi d'éventuels ganglions. L'échographie peut aussi servir à guider une ponction ou une biopsie d'une anomalie du sein à l'aiguille fine.

Qu’est-ce qu’une échographie mammaire ?
Une échographie mammaire est un examen qui utilise des ultrasons pour produire des images de l’intérieur du sein. Cet examen est pratiqué par un radiologue. Elle nécessite un échographe:

Appareil d'échographie


Une échographie est très utile pour voir la nature, liquide ou solide, des nodules palpés ou découverts sur une mammographie.
Cet examen complète et précise les images obtenues par mammographie. Il ne remplace pas une mammographie qui est l'examen de référence pour le sein. Pour les adolescentes, les jeunes femmes et les femmes enceintes, la mammographie est moins performante : l’échographie mammaire est donc l’examen de référence. Pour les femmes plus âgées, la mammographie reste l’examen de référence.

Une échographie fournit des images “en temps réel”, c’est-à-dire visibles immédiatement.
L’échographie permet ainsi de comparer ce que l’on sent avec les doigts (lors de la palpation) et ce que l’on voit sur l’écran.
Une échographie permet aussi de guider un prélèvement.
Une échographie n'utilise pas de rayons X et n’est pas douloureuse.

Que faut-il faire avant une échographie mammaire ? (dans le cas où elle n’est pas réalisée tout de suite après
une mammographie)
Une échographie mammaire est réalisable à n’importe quel moment du cycle menstruel.
Il n’est pas utile d’être à jeun, ni de suivre un régime particulier. Si vous prenez des médicaments, signalez-les au radiologue. Aucune préparation n’est nécessaire.
Le jour de l’examen, il est demandé de ne pas appliquer de produits cosmétiques sur la peau (crème, lait de toilette, parfum, talc) et de ne pas mettre de bijoux. Porter une robe n’est pas toujours adapté : habillée avec un haut et une
jupe ou un pantalon, vous serez plus à l’aise.
Le jour de l’examen, apportez vos documents administratifs : carte vitale et son attestation, pièce d’identité, papiers de prise en charge à 100 % si c’est le cas et de mutuelle.
Apportez toutes vos mammographies et vos autres documents radiologiques mammaires (échographie*, IRM*), ainsi que les résultats d’examens concernant vos seins (prélèvements, biopsies, comptes rendus de chirurgie). Ces documents permettent au radiologue de bien étudier les anomalies qui ont conduit à prescrire cet examen. Si le radiologue repère une anomalie, l’analyse de ces documents peut l’expliquer et éviter ainsi des examens plus approfondis.
Signalez au radiologue les opérations chirurgicales réalisées au niveau des seins. En effet, l’image de l’échographie peut être modifiée par les interventions alors que les cicatrices ne sont pas toujours visibles sur la peau.
Si vous portez des prothèses mammaires, pensez à le signaler.

Comment se déroule une échographie mammaire ? (dans le cas où elle n’est pas réalisée tout de suite après
une mammographie)
Après avoir signalé votre arrivée à l’accueil, vous serez dirigée vers la salle d’attente.
Un manipulateur de radiologie recueille la lettre de votre médecin et vos anciennes mammographies.
Il vous installe dans la salle d’examen et vous explique le déroulement de l’examen.
Le radiologue vous interroge et prend connaissance du compte rendu de la mammographie si celle-ci a été réalisée et du courrier de votre médecin traitant ou de votre gynécologue. Il réalise un examen clinique des seins et recherche des ganglions anormaux au niveau des aisselles. Il applique ensuite sur les seins un gel permettant un bon contact entre la
peau et la sonde d’échographie. Ce gel est hypoallergénique; par conséquent, une allergie au produit est exceptionnelle.

Echographie du sein

Le radiologue examine systématiquement tous les secteurs du ou des seins pour rechercher l’anomalie non expliquée par la mammographie.
L’échographie dure en moyenne 5 à 10 minutes.
Si des prélèvements sont réalisés au même moment, elle dure plus longtemps.
Le radiologue prend des photos de ce qu’il voit à l’écran.

Surveillance et résultats d’une échographie mammaire
L’échographie mammaire permet de voir s’il existe certaines anomalies dans le sein, mais elle ne permet pas toujours de déterminer avec certitude s’il s’agit ou non d’un cancer. Pour cela, il faut réaliser d’autres examens complémentaires.
Le radiologue vous explique le résultat de l’examen clinique et de l’échographie. Dans certains cas, il n’est pas possible de donner d’emblée un diagnostic définitif. Le radiologue réalise ou conseille d’autres examens (IRM des
seins ou prélèvements) pour établir le diagnostic.
Le compte rendu d’examen vous est systématiquement remis.
Il est important de conserver soigneusement ce compte rendu et les clichés qui seront utiles lors des examens suivants.

 


N’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous préoccupent à l’équipe médicale.

 

Envoyer cette page à un ami

Imprimer cette page

 

 

Auteur: Dr Florence BALESTON
Mise en page: 1 Novembre, 2012
Mise à jour: 2 Novembre, 2012